Présentation

Bienvenue et merci de vous intéresser à ce travail en cours sur les Apions.


Vous découvrirez ici la mise en forme de la future
Clé d'identification iconographique des 
Apions de France.



Ces charmantes petites bestioles, longtemps considérées comme des charançons font partie, aujourd'hui, de la famille des Apionidae représentée par 195 espèces en France qui est différenciée par des antennes non-coudées. Elles ne mesurent pas plus de 3mm. Leur forme est plus ou moins piriforme (en forme de poire) d'où leur nom d'Apion (en grec apios = poire)






Charançon: Archarius salicivorus
Apion: Kalcapion semivittatum
Les charançons ou Curculionidae constituent l'une des familles les plus nombreuses du règne animal et la plus importante parmi les Coléoptères (plus de 300.000 espèces), réunissant actuellement plus de 60.000 espèces disséminées dans toutes les parties du globe. L'Europe compte environ 13.000 espèces et la France environ 2000.

Je dispose en collection d'une bonne moitié de ces 195 espèces que je vais prendre le temps de photographier pour vous les présenter ici en grand format, afin de constituer une "collection virtuelle". Je photographie également les espèces qui me manquent, par l'intermédiaire de mes collègues entomologistes amateurs, qui me les prêtent aimablement, à cette occasion.



A la suite de ce travail photographique, je construirai une clé d'identification, à partir d'un travail de synthèse des ouvrages de Hoffmann, Ehret et Alonso Zarazaga, en me basant sur la nomenclature de ce dernier (qui est celle de Fauna Europaea), sur un nouveau concept presque exclusivement graphique.

Adolphe Hoffmann à utilisé, dans sa Faune de France des Curculionidae, la systématique de Brues, Melander et Carpanter qui en 1954 ont classé les Apions comme Apioninae en sous-famille des Curculionidae, ainsi que les sous-genres de Wagner en 1910, soit 25 sous-genre dont:

Oxystoma, Apion, Aspidapion, Catapion, Ceratapion, Diplapion, Erythrapion, Eutrichapion, Exapion, Ixias, Lepidapion, Malvapion, Metapion, Omphalapion
Onychapion, Perapion, Phrissotrichium, Pirapion, Protapion, Pseudapion, Synapion, Taeniapion, Taphrotopium, Thymapion, Trichopterapion.

A ce jour, la systématique utilisée est celle de Crowson qui en 1967 a séparé les Apionidae des Curculionidae. Miguel A. Alonso-Zarazaga a quant à lui séparé le genre Apion en 46 genres et 16 sous-genres pour un total de 195 espèces et sous-espèces de France continentale et de Corse.

Acentrotypus Alonso-Zarazaga, 1990
Aizobius Alonso-Zarazaga, 1990
Apion Herbst, 1797
Aspidapion Schilsky, 1901
         Koestlinia
Betulapion  Ehret, 1994
Catapion Schilsky, 1906
Ceratapion Schilsky, 1901
           Acanephodus, Angustapion,Echinostroma
Cistapion Wagner, 1924
Cyanapion Bokor, 1923
            Bothryorrhynchapion
Diplapion Reitter, 1916
Eutrichapion Reitter, 1916
             Cnemapion, Phalacrolobus, Psilocalymma
Exapion Bedel, 1887
             Ulapion
Helianthemapion Wagner, 1930
Hemitrichapion Voss, 1959
              Dimesomyops, Tinocyba 
Holotrichapion Györffy, 1956
               Apiops, Legaricapion 
Ischnopterapion Bokor, 1923
                Chlorapion
Ixapion Roudier & Tempère, 1973
Kalcapion Schilsky, 1906
Lepidapion  Schilsky, 1906
Loborhynchapion Györffy, 1956
Malvapion Hoffmann, 1958
Melanapion Wagner, 1930
Mesotrichapion Györffy, 1956
Metapion Schilsky, 1906
Omphalapion Schilsky, 1901
Onychapion Schilsky, 1901
Oryxolaemus Alonso-Zarazaga, 1990
Osellaeus Alonso-Zarazaga, 1990
Oxystoma Duméril, 1806
Perapion Wagner, 1907
                Eroosapion
Phrissotrichum Schilsky, 1901
                Schilskyapion
Pirapion Reitter, 1916
Protapion Schilsky, 1908
Protopirapion Alonso-Zarazaga, 1990
Pseudapion Schilsky, 1906
Pseudaplemonus Wagner, 1930
Pseudoperapion Wagner, 1930
Pseudoprotapion Wagner, 1932
Pseudostenapion Wagner, 1930
Rhopalapion Schilsky, 1906
Squamapion Bokor, 1923
Stenopterapion Bokor, 1923
                Cobosiotherium
Synapion Schilsky, 1902
Taeniapion Schilsky, 1906
Taphrotopium Reitter, 1916
Trichopterapion Wagner, 1930

Bonne visite.

Jean-Christophe COMPTE.